Le doux, le caché, le ravissement

Suivez nous !

Opéra performatif en 6 préludes et 12 mouvements, Le doux, le caché, le ravissement est une exploration poétique autour de la main ; un questionnement sur l’intelligence du bout des doigts et sur le temps de l’instant.

La main figure parmi les premiers signes que l’homme a laissé de lui même. 35 mille ans avant notre ère, déjà, des hommes laissèrent l’empreinte de leurs mains sur les parois d’une grotte, quelque part dans les Pyrénées. La main n’est-elle pas ce par quoi l’Homme touche, saisit et façonne le monde ? Sans l’usage de ses mains serait-il seulement devenu Homme ?

Né de la rencontre entre Jean-Louis Heckel, metteur en scène et acteur marionnettiste, et Serge de Laubier, compositeur et créateur du Méta-Instrument, un instrument électronique utilisant une technologie ultrasensible de détection du toucher, Le doux, le caché, le ravissement est un hommage à ce que les mains racontent. Convoquant Shakespeare, la philosophie de Winnicott, la musique de Bach ou Sibelius, tout autant que des textes, des vidéos et des compositions inédites, Serge de Laubier et Jean-Louis Heckel dessinent une symphonie de couleurs, de mots et de sons, à quatre mains.

De la main amoureuse qui caresse, à la main bâtisseuse qui façonne, la main rebelle qui se fait plus violente ou encore la main sensible qui effleure, l’envie de partager le raffinement du toucher est à l’origine de cet opéra performatif.

Avant de s’installer dans des transats vibrants au cœur d’un dispositif sonore et visuel immersif pour un voyage sensoriel, l’installation interactive Six Préludes, permettra au public de manipuler des objets sonores et visuels au moyen d’interfaces tactiles.

Fruit d’une technologie ultrasensible de détection du toucher, ces interfaces sont celles conçues et utilisées par Serge de Laubier sur le nouveau Méta-Instrument 4 qu’il présentera pour la première fois en public.

Musique + images Serge de Laubier // Texte et conception dramaturgique  Jean-Louis Heckel, Serge de Laubier et Catherine Hospitel// Jeu Cyrille Bosc // Scénographie et sculptures Catherine Hospitel // Lumière Philippe Sazerat


+ dossier artistique
diffusion@pucemuse.com ou 06 85 88 46 73

 

Diffusions
La Nef – Manufacture d’Utopies, 17 (20h) et 18 mars 2017 (15h et 20h)
La Nef – Manufacture d’Utopies, 8 et 9 juillet 2016 (20h)
La Nef – Manufacture d’Utopies, 18 septembre 2016 (17h)
ECM Le Chaplin, 15 décembre 2016 (18h)

Résidences
La Nef – Manufacture d’Utopies, du 4 au 9 juillet 2016
La Nef – Manufacture d’Utopies, du 12 au 18 septembre 2016
La Nef – Manufacture d’Utopies, du 9 au 12 novembre 2016
ECM Le Chaplin, du 6 au 15 décembre 2016
ECM Le Chaplin, du 12 au 20 octobre 2017
La Nef – Manufacture d’Utopies, du 13 au 25 novembre 2017  

Création
La Nef – Manufacture d’Utopies, du 23 au 25 novembre 2017